Cabinet dentaire des Drs Pierre et Nadège FORTIER Docteurs en Chirurgie-Dentaire

5 rue de la Lionne - 45000 ORLEANS

Tél. : 02 38 53 64 89

Fax : 0238538490

Implants

Informations relatives au remplacement de dents absentes

Lorsque vous avez une ou plusieurs dents absentes, il est important de la (ou les) remplacer. Ceci est évident quand il s'agit du secteur antérieur esthétique, mais il n'est pas rare que les dents absentes des secteurs latéraux ne soient pas remplacées. Et pourtant, chaque dent joue un rôle important pour garantir l'équilibre de l'arcade, la fonction, l'esthétique et garder la structure osseuse de la machoire saine.

Lorsqu'une dent est absente, les dents collatérales ont tendance à migrer en direction de l'espace libre (en raison de la perte osseuse). Ce problème se répercute sur la répartition de la pression sur les dents lors de la mastication, et par conséquent sur les muscles et articulations environnants, avec pour résultat l'apparition de douleurs et de nombreux autres symptômes tels que maux de tête ou migraines.

D'autres conséquences apparaissent avec le temps :

  • espaces entre les dents, induisant des tassements alimentaires, donc des déchaussements et des caries
  • modification du profil de la machoire et des traits du visage
  • migration des dents mettant en évidence des malpositions pouvant être disgracieuses
  • usure prématurée des dents restantes, qui recoivent davantage de forces
  • difficulté à mastiquer des aliments durs ou fibreux

Les implants dentaires sont indiqués pour remplacer une ou plusieurs dents absentes et ainsi éviter d'abîmer les dents collatérales avec un bridge ou de réaliser une prothèse amovible inconfortable.

L'implant dentaire est une racine artificielle, ayant la forme d'une vis en titane, insérée dans l'os de la machoire et destinée à créer un ancrage résistant et durable, sur lequel est adapté, après un délai de cicatrisation, un élément prothétique. Cette cicatrisation est nécessaire pour la consolidation de l'implant à la machoire (ostéointégration).

Selon les cas, et en fonction de la qualité, la quantité et la densité osseuse, ce délai de cicatrisation peut varier de 6 semaines à 6 mois, période durant laquelle :

  • soit l'implant émerge de la gencive et porte une couronne provisoire le jour même (cas les plus favorables)
  • soit l'implant émerge de la gencive mais ne porte pas de couronne.
  • soit l'implant est enfoui sous la gencive et une 2ème intervention sera nécessaire en fin de cicatrisation pour le faire émerger

La solution implantaire est une technique éprouvée, (qui existe depuis près de 40 ans) et fiable, avec des taux de succès entre 95 et 98%. La pose de l'implant se fait sous anesthésie locale, donc sans douleur, et nécessite les conditions d'aseptie extrêmement rigoureuses d'un bloc opératoire.

        

Remplacement d'une dent absente

L'intérieur de l'implant présente un pas de vis dans lequel est vissée la couronne
unitaire (permet de ne pas abîmer les dents collatérales avec un bridge).

     

Remplacement de plusieurs dents absentes par un bridge sur implants

Il n'est pas toujours necessaire de mettre autant d'implants que de dents absentes. Néanmoins,c'est mécaniquement plus favorable.

        

Bridge complet de 12 dents fixé sur 4 implants pour la mandibule et 6 implants pour le maxillaire.

La présence de fausse gencive sur le bridge est rendue nécessaire pour compenser la perte de volume osseux, conséquent à l'édentement. Plus l'édentement est ancien, ou plus le déchaussement était important, au moment de l'édentation, est plus la fausse gencive est volumineuse.Ces bridges sont aussi appelés "All on 6" ou "All on 4"

Prothèse complète amovible de 14 dents retenu par 2 boutons pressions sur 2 implants.

Lorsque le volume osseux ne permet pas de poser dans de bonnes conditions plus de 2 implants, ou que l'investissement de la solution fixe est trop important, le compromis consiste à stabiliser et à retenir une prothèse complète par des boutons pressions sur implants. La solution n'est pas fixe, donc représente un compromis, mais permet d'améliorer des conditions parfois dramatiques de l'édentement complet. Cette solution est moins favorable au maxillaire supérieur.

Les contre-indications aux implants sont peu nombreuses et relatives à certaines maladies systémiques. Cependant il est très important de savoir que la consommation de tabac augmente considérablement les risques d'échecs. Si l'utilisation d'implant nécessite un âge minimum (18-20 ans pour les secteurs latéraux, et plutôt 22 ans pour les secteurs antérieurs), elle ne présente pas d'âge limite. En effet, la solution implantaire est tout à fait envisageable chez les octogénères et nanogénères.

Par souci de fiabilité, qualité du matériel et des matériaux, nous avons choisi d'utiliser le système implantaire le plus reconnu, puisqu'il s'agit des implants Branemark de la firme NOBEL BIOCARE, l'inventeur de l'implant dentaire dans les années 50 en Suède. Ainsi, le tout 1er patient à avoir reçu des implants dentaires, a été opéré par le Pr Branemark en Suède en 1965.

Article rédigé par le praticien le 23/05/2017

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr