Cabinet dentaire des Drs Pierre et Nadège FORTIER Docteurs en Chirurgie-Dentaire

5 rue de la Lionne - 45000 ORLEANS

Tél. : 02 38 53 64 89

Fax : 0238538490

Bruxisme

Informations relatives au
SERRAGE et GRINCEMENT
des DENTS

Les muscles masticateurs, comme les autres muscles pour rester en bonne santé, doivent se reposer au moins autant qu’ils travaillent. Par ailleurs, les dents, leur tissus de soutien, et les articulations des mâchoires n’ont pas été conçues pour être sous pression en permanence. C’est pourquoi la nature nous a dotée d’un système réflexe, qui laisse habituellement un écart entre les arcades dentaires : c’est la position de repos. Elle doit représenter la position la plus fréquente de la mâchoire inférieure (ou mandibule).

Malheureusement, nombreux sont ceux qui ont pris l’habitude nocive et inconsciente de serrer à vide ou de grincer des dents le jour, la nuit ou les deux. (on parle de bruxomanie diurne ou nocturne). Ces habitudes sont l’expression et l’extériorisation d’une énergie interne à évacuer (le tonus), d’un stress, d’une anxiété ou d’un état lié à un trait du caractère (les gens de nature anxieuse ou ceux qui ont tendance à “garder leurs émotions en eux”).

Cette crispation provoquant la contraction des muscles des mâchoires à vide est très destructrice et sournoise dans la mesure où les atteintes sont souvent sans lien apparent avec la cause et mettent parfois des années à se manifester.

Voici les conséquences possibles lorsqu’on grince ou serre les dents à vide :

  • expression d’une crispation sur le visage
  • usure prématurée des dents
  • sensibilités au froid, au sucre ou au brossage simulant une carie
  • fêlures ou fractures de dents
  • fractures d’éléments prothétiques en céramique
  • usures des incisives qui se raccourcissent et présentent des bords ébréchés
  • aggravation des phénomènes de déchaussement des dents
  • risques de descellements de bridges ou couronnes
  • diminution de la durée de vie des travaux prothétiques
  • fractures de prothèses amovibles
  • contractures et douleurs musculaires
  • craquements et douleurs articulaires à la mastication
  • luxation de la mâchoire et limitation de l’ouverture buccale
  • douleurs faciales et céphalées

Notre action, ne pouvant malheureusement pas se faire au niveau des causes (elles dépassent bien souvent nos compétences de chirurgien-dentiste),se fait de 3 façons différentes :

  1. la prise de conscience de l’existence de vos crispations inconscientes
  2. l’apprentissage d’une méthodologie vous permettant de maîtriser ces crispations le jour. C’est la “méthode des gommettes” qui permet de garder les dents légèrement séparées le plus possible dans la journée :
    • coller des pastilles autocollantes vertes de manière bien visible sur tous les éléments de la vie de tous les jours (tableau de bord, téléphone, miroirs, téléviseur, réfrigérateur, ordinateur, meuble de cuisine, bureau......etc......)
    • chaque fois que l’oeil les aperçoit, il faut penser à desserrer immédiatement les dents pour placer la mandibule en position de repos
    • après quelques semaines, l’oeil ne voit plus les pastilles vertes, mais leur action demeure efficace
    • progressivement, la séparation consciente des arcades sera remplacée par un nouveau reflexe lié à la perception, même inconsciente, de la pastille dans le champ visuel
  3. la prévention des conséquences par l’interposition entre les arcades d’une gouttière de protection nocturne pour la nuit et éventuellement pendant certains moments de la journée où le patient a du mal à se maîtriser. Cette gouttière n’a que le rôle d’amortisseur de contraintes, et de protecteur des dents en s’usant à leur place.

Rappelez-vous que la mauvaise habitude de serrer les dents est profondément ancrée comme un tic inconscient, avec une recrudescence en période de stress. La disparition de ces habitudes nocives sera le fruit de votre travail personnel pour la journée et nous sommes là pour que vous réussissiez. Pour la nuit, si le besoin s’en fait ressentir, la gouttière de protection est la seule à “veiller sur votre bouche”.

Article rédigé par le praticien le 23/05/2017

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr